Accueil | Contact | Plan du site
Accueil Conseils Rusticité
Accueil
Présentation
Conseils
Le meilleur moment pour planter
Comment planter
Planter s'il gèle
L'arrosage
Rusticité
Les haies vives et champêtres
Le choix des plantes
Catalogue
Espace Pro

Rusticité

Imprimer

RusticitéLes arbustes cultivés dans nos pépinières sont adaptées au climat de la région lyonnaise avec des étés chauds et des hivers froids et humides. Nous indiquerons la rusticité des plantes par des mentions (liste ci dessous) qui valent ce qu'elles valent, à savoir l'expérience du pépiniériste et ne pourraient être prises en toute circonstance au pied de la lettre. Nous ferons la différence en effet entre un froid sec et un froid humide : certaines plantes supporteront très bien une température de -7° à -9° par temps sec alors qu' un froid de -4° à -5° par temps humide leur causeront des dégâts beaucoup plus important. De la même façon une plante fragile plantée à l'automne n'aura pas le temps de s'enraciner suffisamment avant la mauvaise saison et subira des dommages plus importants que la même plantée du printemps précédent.

N'oublions pas également que l'hiver devant se faire, les plantes à feuilles persistantes devront parfois faire « le gros dos » et qu'elles peuvent présenter a l'arrivée des premiers bourgeons un feuillage un peu marqué voir des inflorescences grillées. la végétation nouvelle redonnera une nouvelle robe à la plante.

A la suite de très fortes gelées, il est possible que l'on soit obligé de tailler très court les arbustes à feuilles persistantes : en règle générale la végétation repart sans problème.

Rusticité faible

Gèle au dessous de -2° à -4° (plantes à recéper chaque printemps). Exemple : Fuschia. Plantation conseillée au printemps.

Rusticité moyenne

Résiste à des températures de -10° (ceanothe persistants). Plantation conseillée au printemps.

Rusticité bonne

Ne rencontre pas de problèmes jusqu'à -15° (viburnum tinus, cotoneaster, etc...).

Rusticité très bonne

De -15° à -20° (troënes ovalifolium, forsythias, etc...).

Rusticité d’indestructible

-20° et au delà (Acer, Amélanchier, Bouleaux, etc...).

Dans notre région, l'hiver 1985 peut servir de référence : le thermomètre est descendu plusieurs jours à -23°, -25° par temps sec : les lauriers cerises, les pyracanthas, les troënes, notamment ont gelé mais sont repartis au printemps après une taille à ras terre, par contre Viburnum tinus par exemple ont sombré corps et âme.

Un conseil à l'acheteur de plantes en container à la sortie de l'hiver : si la partie aérienne de la plante ne présente aucune lésion sachez que les racines des plantes cultivées hors sol ne bénéficient point de la protection du sol, celles ci étant seulement séparées de l'air extérieur par le pot. Conséquence on observe de très gros risques à partir d'une température de -15°, les racines de certaines plantes étant encore plus fragiles : rosiers, ceanothe, etc. Tant que la végétation n’a pas repris il est difficile de se rendre compte de l'état de la plante sans la dépoter pour inspecter les racines : un temps de latence peut parfois être nécessaire avant de pouvoir établir un diagnostic : nous rentrons systématiquement sous serre les végétaux les plus fragiles en prévention de telles conditions atmosphériques.

Dernière mise à jour le 01/11/2007